Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Rowe & Atholl, clowns acrobates

Affiche pour le Cirque d’Été
Vers 1880
Imprimerie Charles Lévy (Paris)
BnF, département des Arts du spectacle, AFF-10492
© Bibliothèque nationale de France
L’adresse est la ressource fondamentale du clown, rompu à l’acrobatie et à l’équilibre. Sa capacité à faire rire s’enrichit de prouesses physiques et souvent, de costumes inattendus qui concourent à surprendre le spectateur.
Du grotesque au clown du XIXe siècle le pitre a souvent pour partenaire un ou plusieurs animaux. L’originalité du numéro présenté par Rowe et Atholl repose sur le personnage de la grenouille, qui, à l’instar du singe, comme le fameux Jocko créé par le comédien Mazurier1, révèle l’extrême souplesse et le talent de sauteur du deuxième pitre.

1. Créé le 16 mars 1825 dans la pièce Jocko ou Le Singe du Brésil, par Gabriel et Rochefort au Théâtre de la Porte Saint-Martin, le personnage fait école sur les scènes et les pistes de cirque d’Europe jusqu’au début du XXe siècle.
Voir Le Théâtre du Merveilleux par Maria Hannah Winter, préface de Marcel Marceau, Paris, Édition Olivier Perrin, 1962, p. 139.