Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

La pluie de chapeaux, jeu clownesque

Partition de galop, d’après un dessin de J. Huline
Pièce pour piano composée par James Carter, pour les frères Huline, clowns
Publié par E. Collet (Paris), 1876
BnF, département de la Musique, N-10116
© Bibliothèque nationale de France
Excentriques musicaux d’origine anglaise, les Frères Huline, James, John Alfred et Henry, ont une formation d’acrobates et de musiciens qui leur permet d’enchaîner des figures tout en jouant d’instruments variés. Créée par les Frères John et William Price à la fin des années 1860, l’entrée des Violons sauteurs est très vite adoptée par des équipes de deux ou trois artistes comiques, à l’instar des Frères Locker et des Webb Brothers. Comme les Price et les Locker, les frères Huline arborent des collants et des maillots aux décors asymétriques qui ne gênent pas leurs mouvements et des perruques triscupides ou à un seul toupet portées par les premiers clowns en souvenir des bouffons.
Autre spécialité mise en avant par les Frères Huline dans leur publicité, les Chapeaux volants, requièrent une certaine habileté et une rapidité que souligne une musique bien rythmée, comme un galop. Sous l’appellation de Pluie de chapeaux, cette attraction est l’objet de la partition composée pour eux par James Carter et dont James Huline a dessiné la couverture. En tournée en France entre 1888 et 1890, ils figurent, à deux cette fois, à l’affiche des Folies-Bergère en tant que « The Originals Huline Brothers ». Sur le visuel principal, ils sont représentés l’un avec une guitare, l’autre avec une mandoline et dans les petites vignettes, ils manipulent une grande variété d’instruments, parmi lesquels des violons dont ils jouent sans s’interrompre tout en lançant et en rattrapant un ballon avec la tête. En haut de l’affiche est reproduite une version des Chapeaux volants…
 
Sources :
- The Era du dimanche 23 octobre 1870, p. 7.
- La Presse, du 5 avril 1888.