Portrait de Pythagore

XVIe siècle

Estampe
BnF, Estampes et photographie, N2 Pythagore
© Bibliothèque nationale de France
Pythagore et ses disciples pensent que les nombres préexistent à l'univers sensible, et que la cosmologie est fondée sur la mathématique comme la géométrie ou la musique. De même que l'harmonie musicale repose sur des rapports numériques fixes entre les sept notes de la gamme, l'astronomie doit rechercher « l'harmonie des sphères », c'est-à-dire des sept planètes (incluant le Soleil et la Lune), à partir de l'évaluation de leurs dimensions et de leur distance à la terre. Ainsi le nombre sept symbolise-t-il la totalité de l'univers, espace et temps réunis, associant le trois céleste au quatre terrestre, à travers les sept jours de la semaine, les sept directions (avec le haut, le bas et le centre) les sept métaux, les sept couleurs de l'arc en ciel...