Sphère armillaire montrant le système héliocentré de Copernic

Vers 1725.

Laiton, 60,2 × 75,2 cm
BnF, département des Cartes et Plans, Ge A 282
Cet appareil mécanique articule, autour d’une tige centrale, un jeu de cercles ou armilles concentriques. Chaque armille porte une planète tournant autour du soleil, selon l’hypothèse copernicienne, qui va progressivement supplanter le système classique de Ptolémée. L’appareil est conçu pour donner les positions des planètes dans le ciel étoilé, matérialisé par un cercle zodiacal ajouré, pour chaque mois des années 1725 à 1744.