L'Académie des sciences et des beaux-arts, dédiée au Roi

Sébastien Leclerc (1637-1714), graveur, 1698

BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE FOL-QB-201 (73)
© Bibliothèque nationale de France
Dédiée à Louis XIV, cette œuvre de Sébastien Leclerc (1637-1714) témoigne de l’exercice des arts et des sciences dans les deux académies créées au XVIIe siècle à Paris : l’Académie des beaux-arts, qui apparaît dès 1648, et l’Académie des sciences, fondée en 1666. Cette image rassemble 162 représentants des diverses disciplines des deux académies, avec leurs instruments. C’est dire l’importance de ces institutions imaginées pour faire rayonner la créativité de l’époque, tant dans les domaines de la peinture, de la sculpture ou de la rhétorique que dans ceux de l’astronomie, de la botanique, de la zoologie, de la mécanique ou même de la chiromancie. Les savants sont à l’honneur, et le partage des connaissances est un hommage à Dieu, comme le montre l’inscription « theologia » sur la bibliothèque du palais. Rares sont les artistes et inventeurs qui feront carrière en marge des puissantes académies voulues par Mazarin et par Colbert pour dédier les meilleurs esprits au royaume et conseiller le pouvoir.