Hagenbeck. Chameau équilibriste
Vue du petit côté de la tente principale, appelée Big Top, du cirque géant Hagenbeck-Wallace
Embarquement des éléphants dans le train du cirque Hagenbeck en 1922
Photographie de presse de l'agence Rol (Paris), réf. 74614.
Tirage positif d'après un négatif sur verre, 13 x 18 cm
BnF, département des Estampes et de la photographie, EI-13 (892)
© Bibliothèque nationale de France
La firme Hagenbeck a fourni des milliers d’animaux à toutes les entreprises de la planète qui en avaient besoin, des ménageries aux jardins zoologiques et des parcs d’attractions aux cirques. Mais elle a aussi possédé son propre établissement, conçu comme une vitrine ambulante des compétences d’une famille très active tant sur le plan du commerce des animaux sauvages les plus rares que dans le développement des techniques de dressage les plus modernes. Les éléphants ont constitué un élément de choix dans les catalogues de vente, mais ils ont également été très importants pour la renommée du cirque de Carl Hagenbeck (1844-1913). Habilement dressés au travail sur la piste, ils ont aussi été entraînés à l’accomplissement de certaines manœuvres de montage et de démontage des installations et notamment du chapiteau. Ils voyageaient en train, comme la plupart des grands cirques allemands et constituaient une attraction très attendue à l’arrivée en gare…
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu