Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Néron, pantomime exotique

Hippodrome au Pont de l’Alma, 1891
Lithographie en couleur en 2 feuilles recollées, 190 x 130 cm
BnF, département des Estampes et de la photographie, ENT DN-1 (LEVY,Emile/4)-GRAND ROUL
© Bibliothèque nationale de France
Désireux de donner une personnalité propre à l’Hippodrome de l’Alma dans un XIXe siècle qui a vu s’imposer le spectacle de cirque moderne, « M. Houcke », son directeur, déploie des ressources artistiques, humaines, animales et techniques inouïes pour doter l’établissement de fer et de verre d’une image à la hauteur de sa conception grandiose tant dans ses dimensions que dans ses installations.
Producteur exécutif, directeur artistique et scénographe, Hippolyte Houcke (1852-1925) programme des pantomimes à grand spectacle : Cadet Roussel (1882), La Chasse (1886), Skobeleff (1888) et surtout, en 1890, une Jeanne d’Arc, « légende mimée » mise en musique par Widor, qui enflamme les chroniques théâtrales des journaux et ne manque pas de remplir la gigantesque salle à chaque représentation.
Commandée à un aéropage de créateurs de l’époque, conduit par le compositeur Edouard Lalo (1823-1892), la pantomime en trois tableaux qui reprend le thème de Néron, réunit un orchestre de 200 musiciens, un chœur presque aussi imposant et un ballet de presque 100 danseuses, en plus de la cavalerie d’une centaine de chevaux et de centaines d’écuyères, d’écuyers et de gymnasiarques et des dizaines de lions de William Hagenbeck menés par le dompteur Julius Seeth… absent à la première du 28 mars à la suite d’une attaque de l’un des fauves en répétition.
 
Voir :
- Affiche de Cadet Roussel, 1882.
- Le Temps du 8 juin 1888 (à propos de Skobeleff).
- La Justice du 30 juin 1890 (à propos de Jeanne d’Arc).
- La France Internationale du 10 juillet 1890 (à propos de Jeanne d’Arc).
- Le XIXe siècle du 25 mars 1891 (à propos de Néron).