Portraits d'Astley, fils, entrepreneur de cirque
Octobre 1783
BnF, département des Estampes et de la photographie, N2 (ASTLEY) AA290
© Bibliothèque nationale de France
Cette estampe a été conçue pour annoncer trois représentations données à Paris, à l’Amphithéâtre Anglais de la rue et du Faubourg-du-Temple, les 14, 15 et 16 février 1784 au bénéfice de John Astley (John Philip Conway Astley, 1767-1821), fils de Philip Astley, l’initiateur du cirque moderne. Dans une description littérale et illustrée de figures et de portraits en divers costumes de l’écuyer et dresseur, l’ensemble des performances est présenté en des termes qui renseignent précisément sur le vocabulaire spectaculaire des exercices et démonstrations équestres des débuts du cirque moderne : précédés par une grande cavalcade de toute la troupe, les « exercices », sans doute de voltige et danse sur cheval, les « manœuvres », à tonalité militaire, les « tours » effectués par les écuyers et les « tours » effectués par les chevaux dressés. Le programme des attractions proposées se découpent en « divisions », adaptation des « actes » des représentations théâtrales et anticipation des « parties » des programmes des cirques et des hippodromes du XIXe siècle. Ces jeux équestres et démonstrations de dressage, alternent saynètes sérieuses et comiques, appelées aussi scenes in the circle, comme la célèbre scène du « Tailleur de Brentford », créée par son père et déclinée sur cette affichette en « Combat du Tailleur anglais et son cheval ».
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu