Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

A new, improved and correct Map of Europe…

Par Philip Astley (1742-1814)
Réalisée à son domicile de Hercules Hall, à Lambeth, Comté de Surrey et éditée par M. Creed à Londres en 1800, 2e édition de 1804
1 feuille avec limites en couleur, 41 x 30 cm
BnF, département des Cartes et plans, GE D-12089
© Bibliothèque nationale de France
Cette carte d’Europe a été tracée par l’Anglais Philip Astley (Newcastle-under-Lyme, 1742 – Paris, 1814), éditée une première fois en 1800, relue et corrigée en 1804 et commentée par l’auteur*, à un moment de son parcours. L’initiative concrétise 40 ans d’explorations et de déambulations à travers l’Europe en tant que sous-officier dans le 15e régiment de cavalerie des Dragons légers créé par le Colonel Granville Elliott, mais aussi en tant que fondateur d’une nouvelle forme spectaculaire qu’on a baptisée « le cirque moderne » pour le distinguer du cirque antique. Outre ses campagnes militaires, ses tournées et ses recherches de places comme entrepreneur de spectacles pour construire des « Amphithéâtres » à son nom, l’ont amené à sillonner l’Europe de l’Ouest particulièrement. Sa démarche de cartographe est symbolique et révélatrice d’une curiosité insatiable et d’une activité sans limite.
La Révolution française puis la guerre qui enflamme l’Europe le chassent de Paris où il a créé une école d’équitation (en 1774 au Manège Razade, dans l’actuelle rue du Cherche-midi) et son Amphithéâtre Anglois (en 1782 rue du Faubourg-du-Temple), il met à profit une pause pour accomplir cette nouvelle tâche. Son domicile, appelé Hercules Hall, est situé dans les faubourgs de Londres, à Lambeth sur Hercules Road, où a résidé également le poète William Blake. La romancière américaine Tracy Chevalier imagine les circonstances d’une rencontre entre leurs deux univers de chaque côté d’Hercules Road dans son roman Burning Bright (2007), édité en français sous le titre L’Innocence (plublié chez Quai Voltaire en 2007).
 
* : Astley's new, improved and correct Map… of the Empire of Germany, Holland, etc. This map from the observations (topographical) it embraces and the utility and amusements it presents may be considered as a key to newspapers, magazines… It is, therefore, more respectfully submitted to general inspection on an authority of 40 years personal knowledge of the post and other roads of those countries it minutely describes. London, Hercules Hall, Lambeth.