Zino et Totor (William Victor) Foottit
George Foottit, clown sauteur et mime
Portrait de Foottit, clown
Les amours de Foottit
Foottit, clown, au Nouveau Cirque
Les Mémoires de Foottit et Chocolat, clowns, page de couverture
Foottit (George Foottit) et Chocolat (Rafael dit Padilla), duo clownesque
BnF, département des Arts du spectacle, 4-COL-180 (146)
© Bibliothèque nationale de France
Foottit clown d’origine anglaise façonne le caractère du clown dit blanc, autoritaire, plein de condescendance, au mieux, de dérision méchante, au pire, pour son partenaire, Chocolat, dans le duo qu’ils forment à la fin du XIXe siècle au Nouveau Cirque. Miroir d’une classe sociale d’aristocrates et de gros bourgeois qui constitue la gentry parisienne et le public principal du Nouveau Cirque de la rue Saint-Honoré, il « punit » son valet noir vêtu d’un habit rouge un peu ridicule, entre livrée de maison et costume de danseur mondain, tous arguments qui déclenchent des ondes de rires.
Hérité de l’épée de bois ou de la batte des comédiens italiens, le bâton brandi par Foottit est un battoir à la double lamelle qui vibre et claque en touchant Chocolat, amplifiant ainsi l’effet du coup et… le comique de la situation.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu